« Monchichi » Sébastien Ramirez

Compagnie Sébastien Ramirez vous présente « Monchichi » (2011)  lors de festival des arts de Kuandu.

 

 

« En tant qu’immigrés, émigrés, de première, deuxième ou troisième génération – ou tout simplement comme humain dans le monde globalisé, où les voyages, en avion ou virtuels, font partie de la vie de tous les jours – nous sommes confrontés à cette énigme de la différence culturelle. Au delà de la question des repères, des codes, des comportements et des références de toute sorte, se pose la question du rapport à l’Autre, à la personne en face. Le choc des cultures fait partie de nos vies – comme l’attraction, l’enthousiasme, la répulsion, l’angoisse. Nous sommes un Français vivant en Allemagne avec des racines catalanes et espagnoles, une Germano-Coréenne, née en Allemagne et qui se sent très proche de la culture de ses parents, même si elle connaît celle-ci surtout du foyer parental. « T’es d’où ? » Question à laquelle il est bien difficile de répondre, trop superficielle, mais courante. A quoi se référer ? À un bout de papier, à un passeport ? Au sentiment d’appartenance ? À son plat préféré, à sa musique fétiche ? À tout cela, quelque part. Dans la vie, on accumule les identités, on devient multi-couches. Je suis quoi ? Humain. Nous deux sommes un couple, nous construisons notre vie commune, notre langue commune, notre danse, où, même ici, nos origines sont différentes. C’est notre façon de vivre, d’aimer. »

 

Date : le 5, 6 et 7 octobre 2012

Lieux : université des beaux-arts de Taipei

 

Plus information sur le site du Festival des arts de Kuandu (en anglais) :

http://kdarts.tnua.edu.tw/festival/2012KDAF/detial.php?id=18

 

 

 

 

Catégories : Danse

Commentaires