R&D à Taiwan

Le Bureau Français de Taipei assure une veille constante sur le système de recherche et d’innovation taiwanais et est en relation régulière avec ses composantes et autorités de tutelle.

En partenariat avec l’Observatoire des sciences et technologies (OST), il édite la Fiche Curie Recherche Taiwan versée à la base Curie Recherche présentant les différents systèmes de recherche et d’innovation à travers le monde, téléchargeable sur ce site et comportant les rubriques suivantes :

- Structures de la recherche et de la technologie taiwanaises,
- Moyens,
- Domaines scientifiques et organismes de recherche taiwanais,
- Coopération internationale,
- Articulation entre recherche et enseignement supérieur à Taiwan,
- Relations entre recherche et industrie à Taiwan.

Fiche Curie Recherche Taiwan

 

La recherche à Taiwan

Compte tenu du fort développement de nouvelles technologies à Taiwan et des moyens financiers et humains consacrés à la R&D, l’approfondissement de la coopération scientifique est l’une des toutes premières priorités du Bureau Français de Taipei. La France est d’ailleurs le deuxième partenaire scientifique de Taiwan après les Etats-Unis en termes de diversité de projets de coopération.

La recherche à Taiwan est principalement financée par le National Science Council taïwanais (NSC), et dans une moindre mesure par d’autres institutions tel que le Ministère des Affaires économiques (MOEA), l’Academia Sinica, la Direction pour la Santé (DOH), le Conseil de l’Agriculture (COA) et le Ministère de l’Education (MOE). En 2009, les dépenses en matière de R&D s’élevaient à 367 milliards de dollars taïwanais (environ 9.4 milliards d’euros) et les effectifs dédiés à la R&D à 197.000 dont 119.000 chercheurs.

Les technologies de l’information et des communications ont fait le succès de Taiwan depuis ces trente dernières années. Fort de ce pilier important de l’économie, Taiwan cherche désormais à développer de nouveaux secteurs tel que les énergies vertes, les technologies de l’habitat intelligent, les biotechnologies ainsi que les technologies de prévention aux risques naturels.

Sept programmes nationaux, priorités nationales pour le développement en sciences et technologies sont actuellement en cours: communications réseau, biotechnologies et pharmacologie, médecine génomique, archives numériques et e-learning, nanosciences et nanotechnologies, énergie et systèmes sur puce.

Les principales universités Taiwnaises

Les universités taïwanaises jouissent d’une grande autonomie et plusieurs d’entre elles figurent dans les classements des meilleures universités mondiales. En 2006, les autorités taïwanaises ont mis en œuvre un plan financé à hauteur de 1,25 G€ sur cinq ans, finalement prolongé de deux ans, destiné à aider les douze meilleures universités taïwanaises à acquérir une véritable stature internationale : National Taiwan University, National Cheng Kung University, National Tsing Hua University, National Chiao Tung University, National Central University, National Sun Yat Sen University, National Yang Ming University, National Chung Hsing University, National Chengchi University, National Taiwan University of Science and Technology, Chang Gung University et Yuan Ze University.

L’Academia Sinica, équivalent de notre Académie des Sciences en France mais avec des laboratoires de recherche, est un centre d’excellence dans de nombreux domaines de sciences et sciences sociales, avec ses 258 académiciens, 900 chercheurs, 900 post-doc et 1300 doctorants.

CCU: National Chung Cheng University
CGU: Chang Gung University
FCU: Feng Chia University
FKU: Fu Jen University
KMU: Kaohsiung Medical University
NCCU: National Cheng Chi University
NCHU : national Chung Hsing University
NCKU : National Cheng Kung University
NCTU : National Chiao Tung University
NCU : National Central University
NDHU : National Dun Hwa University
NPUST : National Pingtung University of Science and Technology
NSYSU : National Sun Yat Sen University
NTHU : National Tsing Hua University
NTNU: National Taiwan Normal University
NTOU: National Taiwan Ocean University
NTU : National Taiwan University
NTUST : National Taiwan University of Science and Technology
NTU
NYMU: National Yang Ming University
NYUS
TMU: Taipei Medical University
YZU: Yuan Ze University
WTUC: Wen Zao Ursuline College of Languages

Les centres de recherche publics

D’autres institutions de R&D de premier plan sont :

- L’ Industrial Technology Research Institute (ITRI).
Il a pour but de promouvoir et développer de nouvelles technologies au profit des entreprises dans les domaines de nouvelles technologies de l’information et de la communication, les technologies biomédicales, les nanotechnologies et les nanomatériaux, les ressources énergétiques et l’environnement, et la robotique.

- Le Synchrotron Radiation Research Center (SRRC) :
Ce centre dispose d’un accélérateur de particules de troisième génération

- Les National Applied Research Laboratories (NARL) :
Il s’agit d’un regroupement de plusieurs institutions en 12 laboratoires

- Le National Health Research Institute (NHRI) :
Cet institut a pour mission la promotion de la recherche médicale et l’amélioration des soins à Taiwan

CIC: National Chip Implementation Center
NCDR:National S&T Center for Disaster Reduction
NCHC: National Center for High-performance Computing
NCREE:National Center for Research on Eartquake Engineering
NDL: National Nano Device Laboratory
NLAC:National Laboratory Animal Center
NSPO: National Space Organization
TORI: Taiwan Ocean Research Institute
TTFRI: Taiwan Typhoon and Flood Research Institute
AHRI : Animal Health Research Institute
ARTC : Automotive Research & Testing Center
DCB : Development Center for Bio-technology
FIRDI :Food Industry Research & Development Institute
III : Institute for Information Industry
ITRI : Industrial Technology Research Institute
TTRI : Taiwan Textile Research Institute
FRI : Fisheries Research Institute
LRI : Livestock Research Institute
TACTRI : Taiwan Agricultural Chemical and Toxic Substances Research Institute
TARI : Taiwan Agricultural Research Institute
TFRI : Taiwan Forestry Research Institute

 

Les parcs scientifiques

Les parcs scientifiques et technologiques, créés depuis 1980 pour introduire des industries de haute technologie et pour attirer des investisseurs et talents internationaux à Taiwan, sont des acteurs importants de la recherche taïwanaise, principalement privée. Trois gros parcs technologiques, gérés par le NSC, ont pour but de développer les industries de haute technologie à Taiwan et d’attirer des investisseurs et talents internationaux :

• le Hsinchu Science Park (HSP), spécialisé en électronique
• le South Taiwan Science Park (STSP), spécialisé dans les domaines de l’électronique, des nanotechnologies et de la biotechnologie
• le Central Taiwan Science Park (CTSP), spécialisé dans le domaine de l’optoélectronique, la mécanique de précision, l’électronique et les biotechnologies.

Le Taiwan Intellectual Property Office (TIPO) est l’office national des brevets. En 2010, plus de 80 000 demandes de brevets ont été faites dont 353 demandes françaises. Depuis déjà 10 ans, le TIPO et l’Institut National de Propriété Industrielle français (INPI) organisent une conférence annuelle pour aborder les questions de propriété intellectuelle en France et à Taiwan.

Hsinchu Science Park
Central Science Park
South Science Park