François Cheng, cheminement vers la vie ouverte

Professeur des Universités, Madeleine Bertaud s’emploie à promouvoir ce qu’elle appelle une «critique humaniste». Elle avait jusqu’ici consacré ses recherches à la littérature du XVIIe siècle. La rencontre de François Cheng l’a amenée à la littérature contemporaine. Elle donnera à Taïwan plusieurs conférences, autour de l’oeuvre de cet écrivain poète d’origine chinoise, devenu membre de l’Académie française en 2002 :

Le 17 octobre, à 10h, conférence ouverte au public à l’Université Nationale Centrale sur le thème « François Cheng, de l’Orient à l’Occident, l’exemple de la peinture ».

Le 19 octore, à19h, à l’Alliance française de Taïwan, sur invitation de l’AFT : « Comment F. C. s’est réenraciné en France et « dans l’être » ».

Le 21 octore, à 19h,dans le cadre du Festival de poésie de Taipei : « F.C., poète français venu de l’Orient de tout ».

Le 23 ocobre, sur invitation de l’Alliance française de Taïwan et de l’Université Wenzao : « F. C. à la rencontre de la peinture occidentale. Retrouvailles et découvertes ».

Le 27 octobre, à14h30, à la librairie « Le Pigeonnier » : « Entretien sur l’œuvre de F. Cheng » avec Olivier Beydon et le public.

Commentaires